Historique de création de l’organisme

En 1978, le Conseil consultatif des réserves écologiques du ministère des Terres et Forêts met sur pied un comité de travail pour la création d’une Fondation québécoise pour la protection de la nature. Le principal objectif de cette fondation visait à recueillir des fonds qui serviraient à acheter des terrains destinés à la conservation à l’échelle du Québec. La Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN) sera incorporée officiellement en vertu de la Loi sur les compagnies le 3 novembre 1981 afin d’atteindre cet objectif.

À l’origine, les actions de la fondation visent à préserver des territoires constituant des éléments importants de notre patrimoine naturel, à restaurer des sites exceptionnels et à préserver des monuments naturels. À ses débuts, la FQPPN a été impliquée dans le projet de conservation du Centre d’interprétation du mont Saint-Grégoire.

En 1988, il est proposé d’entreprendre des démarches afin de trouver un autre organisme intéressé à administrer la FQPPN afin d’assurer sa pérennité.

Parallèlement, à Saint-Augustin-de-Desmaures, une dizaine de bénévoles créent en 1991 le Comité de l’anse Saint-Augustin (CASA) et entreprennent les premières démarches de protection et de mise en valeur des battures de Saint-Augustin-de-Desmaures. Cette même année, le CASA s’associe avec la Société d’animation scientifique (SAS) de Québec. En raison des dispositions légales qui ne permettent ni à la CASA ni à la SAS d’acquérir des biens immobiliers, il est décidé, avec l’aval du conseil d’administration de la FQPPN que le CASA prenne en charge l’organisation le 8 novembre 1992 à la suite de la démission des anciens administrateurs et à l’élection des nouveaux administrateurs issus du CASA et de la SAS. Depuis, les actions de la FQPPN se sont concentrées dans la région de Saint-Augustin-de-Desmaures et aux abords de l’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent.

gentiane3_Audrey-Lachance-boost