Protection de la flore menacée de l’estuaire d’eau douce

Protection de la flore menacée de l’estuaire d’eau douce

gentiane de Victorin_CP_Michèle Dupont-Hébert.png
gentiane-victorin.jpg

FQPPN : membre de l’équipe de rétablissement de la flore menacée de l’estuaire d’eau douce

Mme Nicole Lavoie, coordonnatrice la FQPPN, est membre officielle de l’équipe de rétablissement de la flore menacée de l’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent. Cette équipe, composée d’experts, a pour mission de favoriser le rétablissement des plantes en situation précaire de l’écosystème de l’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent, notamment la gentiane de Victorin et de la cicutaire de Victorin.

Le rôle de l’équipe de rétablissement est de conseiller les compétences responsables en agissant à titre de groupe consultatif afin de catalyser et de faciliter le rétablissement de ces espèces.

Les objectifs de l’équipe de rétablissement sont, entre autres, les suivants :

a) faciliter l’élaboration des documents de planification du rétablissement ;
b) contribuer au développement des connaissances relatives aux espèces en cause ;
c) mettre sur pied, dynamiser, et entretenir un groupe de mise en œuvre (GMO) du rétablissement ainsi qu’un comité de sensibilisation, de même que toute autre équipe de travail jugée opportune ;
d) modifier ou mettre à jour au besoin les documents de planification du rétablissement afin de tenir compte de renseignements nouveaux ou de tirer parti de l’expérience acquise. À tout le moins, examiner le programme de rétablissement tous les cinq ans et favoriser l’élaboration d’une mise à jour s’il y a lieu.

Plusieurs activités de la FQPPN se rattachent aux objectifs de l’équipe de rétablissement notamment, les activités de sensibilisation des riverains et d’acquisition de connaissances sur la flore menacée à l’échelle du territoire de Saint-Augustin-de-Desmaures. En posant des gestes concrets de protection des rives, vous aussi contribuez au rétablissement des espèces en situation précaire