Protection du littoral

Protection du littoral

littoral-moyen-2.jpg
battures-ouest_texte.jpg

PROJET «PROTECTION DES BATTURES ET DES BOISÉS RIVERAINS DE SAINT-AUGUSTIN-DE-DESMAURES»

En 1991, le comité de l’anse de Saint-Augustin (CASA), dissout quelques années plus tard au profit de la Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN), a entrepris les premières démarches visant la protection et la mise en valeur du site des battures de Saint-Augustin. Entre 1996 et 1998, la FQPPN a réalisé ses premières acquisitions en zone littorale. En 2000, elle a acquis des lots attenants au parc du Haut-fond et aménagé le territoire actuel du parc du Haut-Fond en partenariat avec la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures. Les terrains acquis ont été cédés par la suite à la Ville en échange d’une servitude de conservation sur les lots qui constituent le parc du Haut-Fond et sur un lot situé au nord du chemin du Roy. Le partenariat établi en 2004 avec Canards Illimités Canada (CIC) pour l’acquisition de 217,3 hectares de lots de battures a définitivement propulsé la FQPPN à l’avant-scène. Depuis, la FQPPN est devenue le principal gestionnaire de l’aire de conservation et un acteur incontournable en ce qui concerne la conservation des habitats naturels et des paysages sur le territoire de Saint-Augustin-de-Desmaures. En 2008, la FQPPN a procédé à une nouvelle acquisition de 132 hectares de battures qui a permis de relier le secteur est de la batture de Saint-Augustin déjà protégé par la FQPPN et CIC et le marais Léon-Provancher. Grâce à cette acquisition, un tronçon linéaire de plus de 12 kilomètres de batture est protégé, ce qui représente le plus long segment protégé de l’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent.