• IMG_0053_2.JPG

    La FQPPN annonce la mise sur pied d’un projet visant à soutenir les initiatives des propriétaires riverains voulant renaturaliser les rives de leur propriété.

    Ce projet sera réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du ministre fédéral de l’environnement. Grâce à cette collaboration financière d’Environnement Canada dans le cadre du programme ÉCOACTION et celle de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, la FQPPN peut encadrer un projet de consolidation et d’amélioration de la qualité de la bande riveraine par la plantation de végétaux indigènes. Ce projet aura une durée de 2 ans.

    L’implication financière d’Environnement Canada sera de 55 000$ et celle de la ville de Saint-Augustin-de-Desmaures de 75 000$

  • riviere-charland.jpg
    rivierecharland.jpg
    riviere-charland.jpg

    Le projet de caractérisation de la rivière Charland s’inscrit dans les démarches d’acquisition de connaissances sur les cours d’eau du territoire de Saint-Augustin-de-Desmaures. Il sera réalisé en partenariat entre la Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN) et la Corporation du bassin de la Jacques-Cartier (CBJC). Depuis 2009, la rivière Charland ainsi que d’autres cours d’eau de Saint-Augustin-de-Desmaures se trouvent sur le territoire d’intervention de la CBJC, responsable de la mise en œuvre du Plan directeur de l’eau (PDE) de sa zone de gestion.

    Qu’est-ce qu’un bassin versant ?
    C’est un territoire où toute l’eau de surface est drainée vers un même exutoire

  • degradation-mur-texte.jpg
    Degradation-mur.jpg
    degradation-mur-texte.jpg

    Depuis plusieurs années, la FQPPN se questionne sur la problématique d’érosion des rives aux abords du fleuve Saint-Laurent et plus particulièrement sur son territoire d’intervention à Saint-Augustin-de-Desmaures. Cette portion de l’estuaire d’eau douce est très dynamique et se caractérise par la forte amplitude de ses marées qui atteignent de 4 à 5 mètres lors des grandes crues printanières.

    L’érosion des rives est un phénomène naturel principalement causée par l’action des courants, le mouvement des glaces, les crues printanières et les vagues. Ses conséquences peuvent être désastreuses pour plusieurs propriétés

  • Battures-texte.jpg
    Battures.jpg
    Battures-texte.jpg

    Depuis 2004, la FQPPN veille à sensibiliser la population et la communauté riveraine à la richesse des battures de Saint-Augustin-de-Desmaures et à sa protection. À cet égard, une section du guide des riverains, intitulé « Le littoral de Saint-Augustin-de-Desmaures, une flore et un paysage à protéger ! » traite de la problématique d’érosion (disponible dans les publications du site).

  • parcellesdemotexte.jpg
    parcellesdemo.jpg
    parcellesdemotexte.jpg

    Sous la supervision de la FQPPN, des projets de parcelles de démonstration de stabilisation et renaturalisation ont été réalisés avec certains propriétaires volontaires. Celles-ci servent d’exemples aux futurs projets qu’entreprendront les riverains. Elles permettent de mieux chiffrer le coût des opérations selon la nature des travaux à entreprendre. Les plans et devis ont été élaborés par des spécialistes dans le domaine et préconisent les méthodes favorisant l’implantation de végétaux dans les ouvrages.

  • planrenaturaltexte.jpg
    planrenatural1.jpg
    planrenaturaltexte.jpg

    Quelques documents complémentaires leur sont remis afin de faciliter la réalisation de travaux. Un guide des végétaux indigènes de renaturalisation adapté à la zone est disponible et leur permet de se joindre à un groupe d’achat de végétaux (disponible dans les publications du site). La renaturalisation est l’un des principaux objectifs des actions de sensibilisation. Les travaux préconisés visent à stabiliser les rives à l’aide de végétaux de la zone d’étude possédant un système racinaire important qui contribuera à retenir les particules du sol. L’amélioration de la connectivité entre la batture et les rives par l’implantation d’une bande riveraine favorisera ainsi la création d’habitat pour la flore et la faune

  • illustration-texte.jpg
    Schema-IQBRtitre.jpg
    illustration-texte.jpg

    Afin d’obtenir un meilleur portrait de l’état des rives, des visites sont effectuées sur les propriétés avec l’accord des propriétaires riverains. L’indice de qualité de la bande riveraine (IQBR) développé par le ministère de l’environnement et adapté par la FQPPN pour l’estuaire d’eau douce à saumâtre est évalué pour chacune des propriétés. Les informations sont ensuite colligées et remises aux riverains avec une liste de recommandations générales adaptées à la propriété afin d’améliorer la qualité de la rive à remplir ses fonctions écologiques et à contrer l’érosion

  • erosionrivestexte.jpg
    erosionrives.jpg
    erosionrivestexte.jpg

    Dans le cadre de ce projet, la FQPPN a documenté certains aspects liés à la problématique d’érosion. Dans ce dossier fort complexe, elle souhaite agir à titre de facilitateur. C’est dans cet esprit que la FQPPN a développé, avec ses partenaires, le projet « Restauration d’un segment de rive en bordure de l’aire protégée des battures de Saint-Augustin-de-Desmaures» réalisé, en partie, à l’aide d’une contribution du programme Interactions communautaires lié au Plan Saint-Laurent pour un développement durable, de la ville de Saint-Augustin et du service de l’environnement de la ville de Québec