Vivre en rive

Le privilège de vivre dans un milieu exceptionnel et l’opportunité d’agir pour le préserver !

Particularités et richesses du littoral

L’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent

Haut lieu de la diversité floristique

Fig-2.Gentiane-gros-plant_Audrey-Lachance-boost

L’estuaire d’eau douce du Saint-Laurent

Un habitat unique pour la faune !

imageheron

Le bon voisinage écologogique

Bonnes pratiques à adopter

+ Circuler sur la batture à pieds, en évitant de piétiner la flore lorsque possible

+ Circuler dans l’eau peu profonde en embarcations légères (canot, kayak, chaloupe)

+ Contrôler les espèces exotiques envahissantes sur votre propriété et éviter leur introduction

+ Maintenir un couvert forestier et arbustif diversifié en bordure du fleuve, et favoriser les espèces indigènes

+ Nettoyer votre berge régulièrement pour éviter l’accumulation de déchets 

Mauvaises pratiques

– Circuler dans le littoral en véhicule motorisé

– Couper, faucher ou récolter la végétation dans le littoral

– Se départir de déchets végétaux dans le littoral, spécialement les plantes exotiques       envahissantes

– Remblayer ou creuser dans le littoral

– Utiliser des engrais ou des pesticides (incluant les herbicides) à proximité du fleuve ou   d’autres milieux humides

– Faire des feux sur la berge

 

Dans quel état est ma rive?

Le littoral se divise en plusieurs sections toutes aussi importantes les unes que les autres.

Subdivision du littoral

Ensemble, les différentes sections du littoral lui permettent de fournir des services écologiques primordiaux :

  • Filtration de l’eau
  • Enracinement permettant la fixation du sol
  • Barrière contre l’érosion par les glaces
  • Recyclage des éléments nutritifs permettant une production biologique élevée
  • Habitat d’une multitude d’espèces fauniques et floristiques dont plusieurs sont menacées

 

Ce qu'il faut savoir avant d'entreprendre des travaux en rives

Les travaux sur la rive et aux abords du fleuve peuvent nécessiter des autorisations de votre municipalité et parfois du gouvernement provincial. Les travaux ne peuvent pas être effectuer sans que toutes les autorisations requises aient été obtenues. Informez-vous avant de prendre des engagements.

Confiez les travaux de renaturalisation de votre rive à un professionnel compétant.

 

 

Laisser la nature s'en occuper!

Si votre rive ne présente actuellement pas de signe d’érosion, la meilleure option afin d’améliorer sa composition et son efficacité est de laisser la nature s’en occuper! Cessez de tondre la partie de votre terrain qui longe le fleuve, et laissez les plantes indigènes reprendre leurs places.

Par contre, si votre rive présente des signes de dégradation, plusieurs options s’offrent à vous : 

  • Plantation de végétaux indigènes pour améliorer la qualité de la bande riveraine et protéger le haut de la rive
  • Rangs de roches avec plantation de végétaux indigènes
  • Fagots de végétation indigène installés dans des dallages de cailloux
  • Enrochements avec plantation de végétaux indigènes
  • Re-profilage de la rive dans certains cas particuliers

Ces techniques peuvent être combinées, et pour de meilleurs résultats, demandez l’aide d’un professionnel.

N’oubliez pas de demander les autorisations nécessaires avant d’entreprendre des travaux.

 

Quelques espèces indigènes recommandées pour la renaturalisation des rives de l'estuaire du Saint-Laurent

  • Érable argenté (Acer saccharinum)
  • Dierville Chèvre-feuille (Diervilla lonicera)
  • Saule de l’intérieur (Salix interior)
  • Cornouiller stolonifère (Cornus stolonifera)
  • Vigne du rivage (Vitis riparia)

 

Attention aux espèces végétales exotiques envahissantes!

Plusieurs espèces végétales exotiques envahissantes sont malheureusement présentes en bordure du fleuve Saint-Laurent. Elles représentent une menace pour la flore indigène et parfois menacée du littoral car elles sont très compétitives, et se propagent très efficacement.

Les espèces végétales exotiques envahissantes répandues sur les rives du Saint-Laurent sont les suivantes :

  • Renouée du Japon
  • Roseau commun (phragmite)
  • Salicaire commune

 

Les rives sous la protection de la FQPPN

Outils et liens utiles

Les organismes

Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel www.fqppn.org

Regroupement des organismes de bassins versants du Québec http://robvq.qc.ca/

Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec http://banderiveraine.org/

Restauration et renaturalisation des rives

Écogénie (renaturalisation et stabilisation des berges) www.ecogenie.ca

Aiglon Indigo (végétaux indigènes) www.aiglonindigo.com

Les Organismes de Bassin Versants

Lois, politiques et règlements

Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques :
http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/milieux-humides/loi.htm

Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables :
http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rives/guide-interpretationpprlpi.pdf